L’homme qui valait trois milliards, enfin, son oeil.

De nombreuses personnes ont pu en faire l’amère expérience: perdre la vue, c’est perdre une énorme part d’autonomie (et de sens musical, dans certain cas). Et si l’on peut rectifier certains problèmes de vue, par des moyens simples (lunettes ou lentilles de contact), ou plus complexes (chirurgie), il y a un certain nombre de cas où la vue est définitivement perdue, comme les cas de rétinite pigmentaire ou de dégénérescence maculaire.

Peu défaitiste, la société Bionic Vision Australia, travaillant à l’Université de New South Wales, est sur le point de proposer une alternative. Elle vient en effet de présenter le principe de son neurostimulateur, reproduisant le fonctionnement de l’œil humain. Le principe est d’utiliser un capteur de lumière, une caméra donc, pour transformer le signal optique (lumière reçue) en signal électrique (le signal qu’utilisent les neurones pour traiter l’information). Ce signal est conçu pour pouvoir être interprété par notre cerveau,  en reproduisant la façon dont est codée l’information reçue par notre œil.

Pour le moment, la technologie n’en est qu’à ses balbutiements, l’œil bionique ne permettant que de percevoir des points lumineux, et des formes. Cela suffit néanmoins à redonner plus d’indépendance à certains malades, à leur permettre une autonomie au jour le jour. Et grâce à une bourse fédérale australienne de 42 millions de dollars australiens, les chercheurs sont optimistes, espérant pouvoir bientôt mettre au point une dernière version, permettant de reconnaître les visages ou de lire les gros caractères.

On peut même se projeter en avant, et imaginer que de telles prothèses puissent surpasser l’être humain, ou s’intégrer dans un mode de communication plus global: une reconnaissance automatique des visages permettrait d’afficher le nom des personnes que vous rencontrez, et l’on peut imaginer toutes sortes de formes de réalité augmentée. Ainsi, plus besoin de ces encombrantes lunettes des années 90 pour se plonger dans une réalité virtuelle. Attendons donc, la route est longue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :