Des vieux bourrés d’hormones?

Ne pas vieillir, garder la fougue et la beauté de la jeunesse, voilà une préoccupation importante de nos jours (ce qui n’a pas toujours forcément été le cas, lorsque l’expérience était considérée comme le plus important). Certains, comme James Dean ou Marilyn Monroe, y ont remédié à leur manière, quand d’autres avaient (parfois selon la légende) des remèdes bien à eux: lait d’ânesse pour Cléopâtre, sang de vierge pour la Comtesse Bathory. Et comme les vierges sont de plus en plus difficiles à trouver, et que leur sang pourrait être utile à autre chose, les chercheurs et les industries cosmétiques se sont tournés vers d’autres produits, avec en tête, de nos jours, les hormones (un exemple ici).

Devant ce succès grandissant, l’American Medical Association’s (AMA) Council on Science and Public Health vient de publier un rapport sur les risques et les bénéfices des hormones pour retarder le vieillissement. Ce rapport se penche sur le cas de différentes hormones: l’hormone de croissance, la testostérone (dont on a déjà parlé à plusieurs reprises), les œstrogènes et la désormais célèbre DHEA (qui n’est pas en vente libre en France, mais disponible sur internet).

Et certaines conclusions sont lapidaires: DHEA et hormone de croissance sont tout simplement à proscrire dans une optique anti-âge. Le cas des œstrogènes est un peu moins clair, tant on peut les utiliser pour traiter des problèmes spécifiques au cours de la ménopause. Toutefois, leur usage à long terme n’est pas recommandé. Il en va de même pour la testostérone, qui peut être indiquée en cas de carence chez les hommes âgés, par exemple.

Le rapport de l’AMA met surtout en garde contre les affirmations issues du marketing: certains sites, comme celui-ci mettent en avant des hormones « naturelles » ou encore « bio-identiques ». Il s’agit généralement d’hormones issues de végétaux, mais rien n’indique une différence entre ces hormones et les hormones de synthèse. On ne rappelle jamais assez que prendre ce genre de produits n’est pas un acte bénin, et doit être mûrement réfléchi après consultation d’un médecin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :