Pour les fêtes.

Voici venu le temps… laissons le gloubi-boulga pour un menu au moins aussi calorique, et au moins aussi digeste, celui des fêtes. Foie gras, dinde, et bûche au Speculoos : il est dur d’imaginer à quel point la France manque à cette période de l’année. Surtout si on y ajoute du vin (blanc ou rouge), du champagne et un digestif. Boire de l’alcool, est-ce bien conseillé en accompagnement d’un tel banquet?

Dans le British Medical Journal, on peut lire un article assez instructif à ce sujet. Des chercheurs anglais ont en effet cherché à tester l’effet de l’alcool sur la digestion d’un repas riche. Pour cela, ils ont pris 20 cobayes, et leur ont proposé de manger deux fois de la fondue. Soit en buvant de l’eau, soit avec du vin, et un peu de schnapps.

Les résultats montrent que si l’alcool ralentit bien la digestion (on se couche du coup plus barbouillé), le risque d’indigestion n’augmente pas avec la consommation de spiritueux. On peut donc boire (avec modération si on prend la route ou si le dîner de famille s’oriente vers une discussion politique) pour accompagner le repas, ce qui le rend plus animé, ou moins ennuyeux, sans conséquence gastrique. La gueule de bois, en revanche (n’hésitez pas à partager vos recettes)…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :